5 manières pour améliorer votre oldtimer

14 Dezember 2020 - gocar

Illustration

Vous être propriétaire d’un oldtimer et vous n’êtes pas trop à cheval sur le caractère authentique ? Alors voici 5 changements majeurs qui vont sécuriser et fiabiliser votre achat.

Les modifications sur une voiture ancienne sont souvent tabou : nombre de propriétaires ne supportent en effet pas qu'on y touche et encore moins que l'on remplace d'anciennes pièces originales pour des plus modernes. Or, il y a toutefois un avantage à cette opération : fiabiliser et sécuriser le véhicule. Voici les points les plus significatifs à prendre en considération.

1. L'Allumage électronique
Les vieilles automobiles sont souvent un peu pénibles à démarrer. Et même si elles peuvent se montrer très fiables, elles nécessitent souvent un entretien fréquent. Alors, pourquoi ne pas céder aux sirènes d'un démarreur électronique ? Plusieurs dispositifs existent, certains basiques et d'autres nettement plus évolués ce qui nécessite souvent une intervention plus longue et profonde. Mais au bout du compte : il peut pleuvoir, venter, neiger, votre oldtimer démarrera toujours !

2. Le refroidissement
Voilà une autre source de tracas. Qui n'a pas déjà observé une voiture ancienne sur le bord de la route, surtout lorsqu'il fait chaud. Les systèmes de refroidissement des oldtimers sont souvent sous-dimensionnés. Il existe toutefois un remède pour voyager l'esprit tranquille : le montage d'un ventilateur électrique. Pas besoin en effet de changer tout le refroidissement. L'adjonction de ce ventilateur est toute simple et sa commande peut soit être automatique, soit être manuelle depuis le tableau de bord. Il suffisait d'y penser !

3. Les pneus
Certes, certaines marques de pneumatiques collent des technologies récentes sur des produits destinés aux voitures anciennes. Mais tous ne le font pas. Dès lors, si vous disposez d'un modèle ancien très puissant, il faut clairement passer à un pneu radial, nettement plus performant et plus sûr. Il ne faut donc pas rester sur un produit à carcasse diagonale ou dit aussi « à plis croisés » qui s'usent nettement plus vite et aux performances pauvres, surtout sous la pluie.

4. Les freins
Savoir freiner fort et de préférence longtemps est un atout non négligeable pour un oldtimer. Pas mal d'anciens modèles sont encore pourvus de tambours aux 4 coins, ce qui laisse de nombreuses sensations, à l'exception de celle de contrôle. De ce fait, certains équipementiers proposent de troquer les anciens freins contre des nouveaux, à disques, bien plus efficaces. Et si c'est trop compliqué, pourquoi ne pas installer des disques et des plaquettes améliorés, offrant plus de grip, de puissance et de longévité ?

5. Une direction, mais assistée
Pas mal de propriétaires sortent peu leur voiture ancienne, car il la juge trop difficile à manœuvrer ou trop fatigante. Il y a aussi une autre solution pour cela : faire monter une direction assistée pour que chaque sortie devienne une véritable joie. Dans la majeure partie des cas, c'est un moteur électrique qui vient se boulonner directement sur la colonne. Car on imagine bien qu'installer un système hydraulique est pratiquement impossible, d'autant que celle-ci pomperait beaucoup trop de puissance sur le moteur. Avantage de la formule électrique : on peut démonter facilement le dispositif en cas de revente.