Zoute Grand Prix 2022 : plein les yeux !

1 Monat, 3 Wochen her - 18 Oktober 2022, gocar
Zoute Grand Prix 2022 : plein les yeux !
Depuis quelques années, le Zoute Grand Prix est le rendez-vous par excellence des amateurs de voitures anciennes exceptionnelles. Nous avons eu la chance de prendre le volant d’une Mercedes 230 SL et de prendre part à cet événement hors du commun

Alors que Knokke se réveille sous la brume, certains détails ne trompent pas et indiquent qu’il s’y passe un événement automobile important. Sur les axes importants, on retrouve de nombreuses bottes de paille à la façon des courses d’antan et surtout, de magnifiques voitures anciennes circulent partout dans la ville.

Le Zoute Grand Prix est la grande fête de l’ automobile d’exception, toutes époques confondues. Lorsque Mercedes Belgium Luxembourg nous a proposé de participer à une journée au Zoute Rallye , nous n’avons pas hésité avant d’accepter cette invitation !

D’autant que 230 SL « Pagode » de 1964 était mise à notre disposition. C’est donc au petit matin que nous allons chercher avec une certaine impatience celle qui est surnommée « Baby ».

Cette voiture a une histoire intéressante puisqu’elle a été achetée neuve par une dame de Bruxelles qui l’a conservée jusqu’en 1981. Elle a ensuite été acquise par un américain vivant dans notre capitale qui en est tout de suite tombé amoureux et qui l’ un considéré comme son «  bébé  ». Ce dernier aimait tellement sa voiture qu’il est revenu aux Etats-Unis avec, l’entretenant avec beaucoup de minutie. Ce n’est qu’il y a quelques années que son propriétaire actuel, un collectionneur belge l’a ramenée chez nous.

Aujourd’hui, « Baby » une jolie patine qui lui sied à merveille. Son moteur 6 cylindres de 2,3 litres développe 150 ch (une jolie puissance pour l’époque) et il est commandé par une boîte manuelle à 4 rapports. Le sérieux de la conception de Mercedes se reflète dans les moindres détails et la finition générale est de très bonne facture pour un moteur qui n’a pas loin de 60 ans.

Prise en main
Après avoir réussi « notre » Pagode , l’heure est venue de l’essayer pour la première fois. Heureusement, les commandes sont assez douces et la prise est principale est facile, il faut juste s’habituer à la direction non assistée et aux grands débats du levier de vitesse.

Nous rejoignons alors le départ du Zoute Grand Prix est donné sur la digue de Knokke , l’occasion pour nous de visiter l’impressionnante vente aux enchères Bonhams où les tentations sont nombreuses ! Après avoir rêvé, il est temps de découvrir le roadbook de la journée.

David, mon copilote, est totalement inexpérimenté. Il lui faut donc découvrir les bases d’un fléché-métré en un minimum de temps. Heureusement, nous sommes inscrits dans une catégorie qui est dirigée vers la promenade et où la moyenne ne compte pas vraiment. Après un passage sur le podium devant une foule considérable, nous voilà lâchés dans la nature pour 132 kms de petites routes de campagne.

L’air de rien, il faut rester concentré sous peine de faire une erreur rapidement et de fausser les chiffres du totaliseur kilométrique qui nous servent à nous repérer dans le roadbook . Les annotations dans le cahier donné par l’organisation sont assez rares et il vaut mieux ne pas s’égarer !

Plateau de rêve

Il n’y a que du beau monde au Zoute Grand Prix  ! Partout et en tout temps, on en prend plein les mirettes tant la qualité des voitures qui y participent est incroyable. Des Mercedes 300 SL coupé portes papillons et roadsters , des Porsche 356 Speedster comme si on les distribuait à l’entrée de la ville, des Jaguar XK , des Ferrari V12 , des Bentley , des Rolls et bien d’autres encore. Même quelques voitures de l’entre-deux guerres ont fait le déplacement et on ne peut que saluer leurs propriétaires tant qu’elles doivent être physiques sur le parcours.

Lors d’une boucle chronométrée sur la régularité, notre Mercedes refuse soudainement de démarrer. En attendant que l’assistance trouve l’origine du problème technique (un injecteur de démarrage récalcitrant), nous perdons une bonne heure qui nous relègue au rang des bons derniers, suivis de près par la voiture balais. Loin de nous laisser décourager, nous continuons à nous concentrer sur la navigation. «  Baby  » reprend du poil de la bête et son moteur 6 cylindres , très souple, est parfait pour cet exercice. Très confortable , elle se montre très agréable à l’usage, faisant oublier son grand âge.

Fatigués mais heureux
Lors de la pause déjeuner bien méritée, nous prenons conscience de l’ampleur de cet événement qui rassemble plusieurs centaines d’amateurs et qui nécessite une logistique implacable. C’est dans un joyeux embouteillage de voitures de rêve que nous reprenons la route. De la région gantoise, nous retournons vers Knokke par le chemin des écoliers. Les routes sont belles et le soleil a fait une apparition remarquée, ce qui ne gâche rien.

Tout ce patrimoine automobile roulant est incroyable et démontre que le Zoute Grand Prix est un événement incontournable dans le milieu des voitures anciennes racées. La journée s’achève en fin d’après-midi alors que les spectateurs sont toujours aussi nombreux. Même si la journée a été fatigante, nous avons pris beaucoup de plaisir sur les petites routes avec la jolie Mercedes 230 SL . Un moment privilégié placé sous le signe de la passion !

Support Ukraine