Astra-Gnome 1956, le concept car qui croyait anticiper le style des années 2000

hace 3 días, 9 horas - 16 mayo 2024, gocar
Astra-Gnome 1956, le concept car qui croyait anticiper le style des années 2000
Dans les années 50, l’automobile américaine était à son paroxysme avec un style flamboyant qui n’avait aucune limite. Le concept car Astra-Gnome démontre la créativité débordante dont faisaint preuve les designers de cette époque incroyable.

Richard Arbib (1917-1995) était un designer industriel qui s’est fait connaître grâce à son travail chez Henney où il dessinait des véhicules spéciaux comme des ambulances ou des limousines. Au milieu des années 50, il est embauché par l’American Motor Corporation (AMC) pour réaliser un show car exposé au Salon de New York 1956.

Nouveau millénaire
Le but de la manœuvre était de préfigurer le style des voitures du nouveau millénaire, une tâche à laquelle les stylistes d’AMC avaient failli. Pour ce concept-car, Arbib s’est basé sur le châssis d’une Nash Metropolitan, une petite voiture américaine équipée d’un moteur 1.2 d’origine Austin. En quelques mois seulement, il a donné naissance à l’Astra-Gnome, une sorte de vaisseau spatial dont le style incroyable s’inspirait aussi bien de monde nautique que d’objets divers industrialisés à cette époque.

Raffinée jusque dans les moindres détails
Garnie de panneaux striés anodisés sur ses flancs, l’Astra-Gnome avait une face avant en forme de squale, un habitacle recouvert d’une bulle en plexiglass et une partie arrière ornée de trois ailerons de requin. Des marchepieds escamotables rendaient l’accès au cockpit plus facile, alors qu’un moteur électrique permettait l’ouverture de son toit. La finition de l’intérieur était particulièrement soignée avec une radio de grande qualité, une énorme horloge Hamilton, de nombreuses garnitures en cuir et un ensemble de bagages sur mesure. Oublié dans un garage new-yorkais pendant plusieurs décennies, l’Astra-Gnome a finalement été sauvée dans les années 80. Restaurée entièrement, elle aujourd’hui à découvrir dans le fabuleux Petersen Automotive Museum de Los Angeles.

Apoyamos a Ucrania