L’Alfa Romeo 90 fête ses 40 ans

hace 1 mes, 3 semanas - 27 marzo 2024, gocar
L’Alfa Romeo 90 fête ses 40 ans
Produite seulement pendant trois ans durant les années 80, l’Alfa Romeo 90 n’a pas connu un grand succès commercial à cause de son dessin plus quelconque.

Au début des années 80, de nombreux constructeurs automobiles font face à des difficultés et c’est le cas d’Alfa Romeo qui cherche un souffle nouveau après des modèles à succès qui semblent irremplaçables. Justement, l’Alfetta est arrivée au terme de son cycle commercial, elle qui a été lancée en 1972. C’est sur la base de celle-ci que le bureau de design Bertone planche sur le nouveau modèle. Malheureusement, ce grand nom de la carrosserie ne semble pas particulièrement inspiré car la ligne de ce qui va devenir l’Alfa Romeo 90 est désespérément fade.

L’ennui !
Exempte de courbes, la 90 fait la part belle aux éléments en plastique et cette berline tricorps ne dégage pas grand-chose, si ce n’est de l’ennui. La partie arrière est sans doute la plus disgracieuse avec un grand emplacement pour la plaque d’immatriculation situé au-dessus des feux, ce qui alourdit encore l’ensemble.

Motorisations intéressantes
De l’Alfetta, la 90 reprenait la disposition transaxle (moteur à l’avant, boîte de vitesses accolée au train arrière) et disposait pour le marché européen d’un moteur 2.0 à deux carburateurs de 128 ch. Dans certains pays, elle est également disponible avec un diesel 2.4 fourni par VM, un bloc 2.0 essence à injection et même avec un V6 2.5 développant 150 ch.

Innovations
L’Alfa Romeo 90 est le premier modèle de la marque à pouvoir être équipé de l’ABS, dispose d’une mallette à documents intégrées dans le tableau et bénéficie de l’Alfa Control, l’ancêtre des ordinateurs de bord actuels. Dans sa version V6, il profite même d’une instrumentation digitale, un must absolu à l’époque. Malgré une fiche technique alléchante et des contrats avec l’état italien qui en commande pour équiper les carabiniers, les ventes ne décollent pas vraiment. De 1984 à 1987, seules 56.428 Alfa Romeo 90 sont construites. Rachetée en 1986 par Fiat, la marque voit l’arrivée de la 164 l’année suivante, un modèle issu de la collaboration avec Fiat, Lancia et Saab.

Apoyamos a Ucrania