Bien redémarrer sa voiture ancienne après le confinement

21 Avril 2020 - News d’Anciennes

Bien redémarrer sa voiture ancienne après le confinement

Il va bien finir un jour ce confinement ! Et forcément on voudra aller rouler avec notre voiture ancienne. Mais pas si vite, il va falloir se préparer, ça ne se fait pas comme ça. L’hivernage a été prolongé et il va falloir faire attention si on veut éviter les problèmes.

On fait TOUS ses niveaux

C’est tout bête, mais commencez par regarder sous votre auto. Pas de tache suspecte ? C’est bon signe. Malgré tout, c’est l’occasion de faire TOUS les niveaux.

Evidemment on commence par le niveau d’huile. Sachant que votre auto a certainement été arrêtée plusieurs semaines (voir des mois pour ceux qui ont commencé l’hivernage en Novembre/Décembre), l’huile a fini par retrouver le carter. Et au moment où la pompe va en renvoyer partout, il serait bien qu’elle en envoie suffisamment ! Pour rappel, vous pouvez le faire à froid, mais on vous recommande de le faire une fois que vous aurez fait tourné le moteur, comme ça vous serez sûr d’avoir assez de réserve une fois le circuit chargé.

Et par TOUS les niveaux on entend quoi ? Et bien en plus de l’huile, c’est le moment de remplir le bocal de liquide de refroidissement, les propriétaires de moteurs “à ailettes” seront mieux lotis !

Et puis pensez aussi au liquides de frein et d’embrayage. Faire les niveau ne fera pas de mal. S’il a trop baissé, pensez aussi à chercher la fuite, ça vous évitera des bricoles !

On gonfle les pneus

Je ne vais pas lancer ma Simca 1100 sur les routes avec les pneus sous-gonflés quand même ! Avant l’hivernage on a pris le soin de bien gonfler les pneus pour éviter toute déformation. Maintenant il faut refaire la pression, aux préconisations constructeur. Pensez à regarder l’état des pneus tant qu’on y est. Pas seulement l’usure, la date aussi !

Alors on sort sa pompe manuelle ou alors on s’équipe avec un compresseur, qui vous servira toujours, vous verrez c’est étonnant à quel point on s’en sert quand on en a un ! Privilégiez les gros modèles, on vous invite à voir les types de compresseur 200l Brico Depot.

On recharge la batterie

Anticipez un peu, vous avez le temps ! Avant le redémarrage, et essuyer un revers parce que votre batterie sera à plat, pensez à la recharger, que vous ayez un coupe-batterie ou pas !

Un coup de Ctek, quelques heures pour s’assurer que c’est bien chargé et vous pourrez tourner la clé ! Petite précaution, si votre batterie est “enfermée”, dans une aile par exemple, pensez à la sortir avant de la charger. La charge émet de l’hydrogène et c’est un gaz qui réagit assez mal aux étincelles !

On fait attention au carburant

On vous a parlé des autres niveaux mais faites aussi attention à votre carburant. Normalement vous avez stocké votre auto avec le réservoir plein ou totalement vide (ça évite les problèmes de condensation puis de détérioration du réservoir dans un cas comme dans l’autre).

Par contre l’essence, dans tous les cas, ça vieillit assez mal. Alors on pensera à mettre du carburant neuf (ou au pire à mélanger l’ancien). Ça évitera que le moteur ne fonctionne mal au démarrage. Pensez à déboucher vos filtres au passage, et refaites le après la première grosse utilisation, des fois que des saletés se soient décollées.

Et on se choisit une belle destination !

Vous êtes prêts à rouler ? Bon aller chercher son pain c’est bien, mais tant qu’à faire, autant rouler vraiment !

On se choisit une belle route, où on pourra profiter de l’auto à son rythme (donc pas forcément une deuche dans les cols alpins ou une Alpine sur une nationale de la Beauce), et on va faire un joli tour en voiture ancienne.