Citroën DS : pour la première fois en électrique

29 Septembre 2021 - gocar

Citroën DS : pour la première fois en électrique

La mode de l’électrification des voitures anciennes ne fait que commencer. La preuve avec, pour la première fois, le passage au tout électrique d’une Citroën DS…

Elles sont au cœur des discussions et des controverses parfois les plus animées au café du commerce : les voitures anciennes électrifiées. Les débats sont souvent houleux pour savoir si ces automobiles restent effectivement des ancêtres ou si elles sont des parias.

Nous n’entrerons pas dans le débat si ce n’est pour constater que le phénomène est croissant. Et nettement même, surtout lorsqu’on commence à s’attaquer à des icônes. Il y avait déjà la Mini. Et maintenant, il y a aussi la Citroën DS.

Le push anglais

Si la tendance à l’électrification est manifeste en France, qu’elle s’esquisse lentement en Belgique, elle est surtout le fait de l’Angleterre qui possède déjà de solides spécialistes en la matière. Comme Electrogenic (Oxfordshire) qui s’est pencher sur la DS.

Celle-ci – un modèle de 1971 – perd naturellement son moteur thermique, un 2 litres 4 cylindres au profit d’une batterie et d’un moteur électrique de 122 ch et 235 Nm. La capacité de la batterie atteint les 48,5 kWh ce qui permet une autonomie d’environ 320 km selon la firme anglaise.

Le tout est rehaussé par un chargeur d’une puissance maxi de 29 kW, pour une recharge donc estimée à 2 heures environ sur une borne de recharge rapide.

La bonne nouvelle, c’est que malgré son passage à l’électrique, cette DS continue à disposer de sa suspension hydropneumatique d’origine. Le fonctionnement est annoncé encore plus onctueux grâce à une pompe nettement plus silencieuse. La panacée ?