Lamborghini Miura SV : Elle Fête Ses 50 Ans

19 Avril 2021 - Auto Plus

Lamborghini Miura SV : Elle Fête Ses 50 Ans

En 2021, la Lamborghini Miura SV célébrera ses 50 ans ! L’occasion de revenir sur l’histoire de ce coupé sportif de la firme de Sant’Agata Bolognese.

En mars 1971, la Lamborghini Miura SV a été officiellement dévoilée au salon de Genève, sur le stand de Bertone non loin de la Countach LP 500, qui faisait également une première apparition publique. La Miura SV, avec un V comme « Veloce » (rapide en italien), a été conçue pour compléter la version S mais a fini par la remplacer, suite à son franc succès.

La Miura SV est devenue la voiture de production la plus prisée de Lamborghini, et était à son époque la quintessence des supercars, en couronnant la gamme Miura. Giampaolo Dallara et Paolo Stanzani, les ingénieurs en chef de Lamborghini à l’époque et créateurs des Lamborghini Miura et Miura S, ont confirmé que la SV avait bénéficié de l’expérience acquise au cours des cinq premières années de production de la Miura.

Lamborghini Miura SV : 385 chevaux sous le capot
Montée en position centrale arrière, la motorisation V12 de 3,9 litres de cylindrée a été poussée sur la Miura SV à 385 chevaux (à 7.850 tr/min) et 400 Nm de couple (à 5.750 tr/min), permettant à la belle italienne d’avaler le 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes, et d’atteindre les 290 km/h en vitesse de pointe.

La SV reçoit également un châssis plus rigide, des renforts stratégiques, un système de suspension arrière révisé avec différents points d’ancrage et bras, et un élargissement des voies de 130 mm. Les pneus ont été élargis et le design des jantes a également été revu pour un style plus sportif, ainsi qu’une finition dorée caractéristique. Esthétiquement, on reconnaît la SV à ses ailes arrière plus larges, ses feux arrière spécifiques, ses projecteurs avant dépourvus de « cils », ainsi que son capot avant doté d’une nouvelle prise d’air.

En 1973, seulement deux ans après le lancement de sa production et 150 exemplaires sortis des ateliers de Lamborghini, la Miura SV a pris sa retraite, contribuant ainsi à sa rareté. Récemment, un exemplaire de la Lamborghini Miura P400 SV de 1971 a été adjugé à 2,4 millions d’euros, lors de la dernière vente aux enchères parisienne de RM Sotheby’s.