Le coronavirus a aussi un impact sur le monde de la voiture ancienne

18 Mars 2020 - gocar

Le coronavirus a aussi un impact sur le monde de la voiture ancienne

Les conséquences du nouveau coronavirus Covid-19 ont un impact sur l’ensemble des pans de notre vie, et l’industrie automobile n’est évidemment pas épargnée. Ainsi, la plupart des bourses et rassemblements de véhicules anciens européens sont-ils annulés les uns après les autres.

C'est une conséquence logique des décisions de fermetures et restrictions en cascade qui ont eu lieu ces derniers jours, les principales bourses et salons internationaux de la voiture ancienne sont suspendus, reportés, voire toute simplement annulés.

Ainsi, le Techno Classica d'Essen, plus grande bourse de voiture ancienne d'Europe qui devait se tenir du 25 au 29 mars a-t-elle été reportée au 17-21 juin. Le Lille Auto Heritage, prévu mi-avril (17-19/04) sera lui, carrément reporté à l'hiver prochain (11-13/12).

Et ce n'est pas tout : le Rallye de Marsh aura lieu en septembre plutôt qu'en mai, l'Avignon Motor Festival est déplacé aux derniers jours de mai (29-31) au lieu de mars, et la bourse de Genk, prévue les 14 et 15 mars est reportée à une date indéterminée.

Sans oublier de nombreux événements plus locaux qui sont purement et simplement annulés ; et les rallyes au profit du Télévie organisés dans plusieurs communes en avril, qui sont également menacés. La bourse d'Ath les 04 et 05 avril est en revanche maintenue jusqu'à nouvel ordre.