Restomod : cette Bentley de 1961 est désormais électrique !

4 Mars 2021 - Auto Plus

Restomod : cette Bentley de 1961 est désormais électrique !

La grande berline de luxe est désormais encore plus silencieuse...

Cette Bentley Continental Flying Spur de 1961 est au carrefour de deux tendances : le restomod et le retrofit. Comme pour un restomod, la Bentley a été entièrement restaurée et modernisée, avec des mises à jour au niveau des suspensions, freins, et de l'intérieur. Et comme un retrofit, son nouveau coeur est électrique !

Lunaz Design, une entreprise spécialisée dans ces conversions pour véhicules de collection, est à l'origine de ce projet. L'atelier britannique a déjà électrifié une Rolls-Royce Phantom de 1961, un ancien Range Rover, et une Jaguar XK120. Le tout avec des moteurs et packs de batteries développés en interne, offrant des autonomies "équivalentes à celles d'une voiture électrique neuve d'aujourd'hui". D'après nos confrêres britanniques d'Autocar, la Bentley serait équipée d'une batterie de 80 kWh pour une autonomie "supérieure à 400 km", et un moteur de 375 ch.

La clim', un écran central, et la direction assistée
A l'intérieur, on découvre quelques concessions à la modernité : un écran central qui intègre Apple Car Play, la climatisation, mais aussi la direction assistée. Et heureusement, parce qu'à l'arrêt, le poids de la Bentley plus celui des batteries aurait probablement demandé des biceps façon Hulk pour manœuvrer...

Une belle opportunité de profiter du luxe et du style de cette Bentley dans un silence total, sans craindre de pépin technique, et sans rejeter d'émissions. Restent deux problèmes : le prix d'abord, fixé à "à partir de 350.000 £", soit un prix de lancement à plus de 400.000 €.

L'autre souci est plus subjectif : doit-on modifier ces anciennes pour les rendre électriques ? Le débat entre puristes et amateurs du retrofit fait encore rage. Chacun son avis sur la question, même si force est de reconnaître que le travail réalisé par Lunaz Design semble d'une qualité irréprochable.