5 erreurs à éviter quand on roule en voiture ancienne !

2 April 2019 - gocar

5 erreurs à éviter quand on roule en voiture ancienne !

Les beaux jours reviennent et vous trépignez d’impatience à l’idée de sortir à nouveau votre « oldtimer » qui se languit dans votre garage depuis des mois.

Voici cinq erreurs à ne pas commettre lorsque vous arpenterez les routes à son bord.

Négliger l'entretien

C'est bien connu, les voitures anciennes ne roulent pas beaucoup. Si on n'a fait que quelques centaines de kilomètres depuis la dernière vidange l'année dernière, la tentation est grande de faire l'impasse sur la maintenance annuelle, surtout par souci d'économie. Grossière erreur car ces vieilles dames requièrent des soins constants, même si elles n'ont pas beaucoup bougé. L'inactivité est même source de problèmes (fuites, freins ou embrayage « collés », etc.) ...

L'absence d'anticipation

Plus votre auto est vieille, moins elle est freine ! Roulez une journée avec une voiture des années 60 et reprenez par la suite le volant de votre « déplaçoir » quotidien, et vous constaterez les spectaculaires progrès qui ont été faits en la matière ! Lorsque vous arpentez les nationales avec votre véhicule de collection, n'oubliez donc pas d'anticiper ! Les automobilistes « lambda » ignorent très souvent que vous ne freinez pas très bien et ceux-ci peuvent provoquer chez vous des sueurs froides dont vous vous passeriez volontiers !

S'attacher quand c'est possible

On ne le répètera jamais assez : la ceinture, c'est la vie ! Lorsque votre voiture en est équipée (c'est malheureusement rare avant la fin des années 60), utilisez-les. N'hésitez pas à les remplacer par des modernes à la sécurité améliorée, certains modèles ayant même le look rétro. Sachez enfin que même si certaines voitures n'en n'avaient pas à l'époque, celles-ci disposaient parfois tout de même de points d'ancrages prévus à cet effet.

Remplacer les pneus

Une autre erreur souvent commise par les collectionneurs de voitures anciennes est le fait de rouler avec des pneus trop vieux. Même si ceux-ci sont encore en bon état, la gomme qui les compose vieillit en séchant avec le temps. Pas bon pour les freinages d'urgence !

Vérifier l'état des durits

A l'instar des pneus, le caoutchouc qui compose les durits de votre voiture sèche et se craquelle avec les années. Dans le cas de votre système de refroidissement, vous risquez l'immobilisation ou une surchauffe moteur. Par contre, en ce qui concerne les tuyaux d'arrivée de carburant, ceux peuvent provoquer l'embrasement de votre véhicule. Une catastrophe qui peut être évitée facilement et pour un coût très raisonnable.

Sell Your Car