Citroën : l'Ami 6 fête ses 60 ans

21 апреля 2021 - caradisiac

Citroën : l'Ami 6 fête ses 60 ans

L'originale Citroën à la lunette inversée a été présentée en avril 1961. Mais c'est le break qui s'est le mieux vendu !

Il y a 60 ans, Citroën a présenté à la presse l'Ami 6. Avec une précision importante : "ce modèle n'est en aucun cas destiné à remplacer la 2 CV". Selon les mots de la marque à l'époque, cette dernière était l'automobile minimum. L'Ami 6 offrait le "strict superflu".

Derrière cette étonnante formule de communication, il y avait une voiture dite "équilibrée" : elle proposait une belle habitabilité dans un faible encombrement et était "suffisamment nerveuse" tout en ayant une "consommation faible".

Le tout dans un emballage original. L'Ami 6 a été dessinée par Flaminio Bertoni, qui avait déjà œuvré sur les 2CV et DS. Avec un luxe pour lui : une liberté dans le dessin. Le designer s'est donc lâché, créant cette célèbre silhouette en Z avec une lunette arrière inversée. Avantage de cette disposition : la vitre reste propre quand il pleut ! Parmi les autres particularités : le capot plongeant et les optiques rectangulaires, inédites à l'époque.

La déclinaison break est apparue en 1964. Preuve que la silhouette de la berline était peut-être trop osée, c'est cette variante à l'apparence plus classique qui va prendre le dessus dans les ventes. Sur le million d'exemplaires d'Ami 6 assemblés au cours des années soixante, 550 000 sont des breaks.

Avec l'Ami 6, Citroën a inauguré l'usine de Rennes-La-Janais en Bretagne (qui assemble de nos jours le C5 Aircross). Au lancement, la publicité présentait l'auto comme "la deuxième voiture idéale pour Madame". Et elle a eu une conductrice célèbre, Yvonne de Gaule, épouse du Général.

À sa naissance, l'Ami 6 avait un bicylindres de 602 cm2 dérivé de celui de la 2 CV. La puissance réelle était de 22 ch. La voiture coûtait 6 550 francs. La même année, la 2 CV AZLP 425 cm2 était à 4 950 francs et l'ID 19 à 9 970 francs.

L'origine de son nom 

Selon Citroën, le nom Ami 6 "provient d’un mélange phonétique qui joue sur l’appellation du projet des Études (véhicule AM), du mot miss (« mademoiselle » en anglais) et amici (« ami » en italien), vraisemblablement inspiré par son styliste, Flaminio Bertoni, qui était Italien".