Voici l’une des Porsche 911 les plus chères au monde

12 августа 2021 - auto moto

Voici l’une des Porsche 911 les plus chères au monde

Découvrez l’une des Porsche les plus chères au monde, qui sera proposée aux enchères à Monterey dans quelques jours.

Avis aux passionnés de Porsche ! Vous avez face à vous celle qui devrait sans doute être l’une des 911 les plus chères au monde. Et pour cause, la sportive allemande vendue par RM Sotheby’s à Monterey dans quelques jours est estimée entre 4,5 et 5 millions de dollars, rien que ça. Un montant totalement délirant, mais qui s’explique heureusement pas plusieurs raisons. Tout d’abord, cette Porsche 911 R de 1968 fait partie d’une production ultra-limitée de seulement vingt exemplaires à travers le monde. Créée à la fin des années 1960, cette déclinaison s’inspirait alors du fameux mantra « Light is right » de Colin Chapman, fondateur de Lotus. Le patron de Porsche, Ferdinand Piech chargea alors ses équipes de transformer une 911 S Coupé afin de l’alléger au maximum, dans le but de la faire courir dans la catégorie GT 2.0 en compétition. Le résultat ? Une sportive ultra-légère, grâce à l’usage massif de fibre de verre et de plastique, tandis que tous les éléments jugés superflus furent retirés.

Sous le capot aussi, quelques évolutions furent opérées afin de garantir des performances optimales. Les ingénieurs lui greffèrent alors le six cylindres de la mythique Porsche 906 développant 210 chevaux, conçu à base de magnésium ou d’aluminium selon les versions. Bien plus puissant que les 160 chevaux de la 911 S de série, celui-ci étant donc plus léger, ce qui permis entre autres à la 911 R de descendre à 816 kilos seulement. Malheureusement, ces transformations ne suffirent pas à convaincre la FIA, qui refusa l’homologation de la sportive, contraignant la marque à les faire rouler dans la catégorie des prototypes. Finalement, après quelques années en compétition, l’intégralité des vingt exemplaires de la sportive se retrouva dans des garages de collectionneurs, dont huit ayant atterri en France. Autant dire que cette auto est une véritable rareté, et notamment la version aujourd’hui proposée à la vente, qui se distingue notamment par sa livrée du Tour de Corse, l’auto ayant été engagée dans plusieurs courses et rallyes.

Une histoire mouvementée
En effet, celle-ci fut utilisée pour la compétition jusqu’en 1969, année durant laquelle son propriétaire Michel Martinach fut victime d’un accident à son volant. L’auto fut alors démontée, le moteur et la transmission ayant alors été vendus à un autre collectionneur, Gérard Darton. Par la suite, de nombreuses restaurations furent entreprises sur le châssis originel, afin de reconstruire l’auto et lui greffer un nouveau moteur ST de 2,3 litres. Par la suite, la voiture fut à nouveau cédée, cette fois-ci à Thierry Sabine, qui l’utilisa comme voiture de reconnaissance pour les rallyes, avant de la revendre à Bertrand Lenoir, qui installé sous son capot un bloc 2,0 litres repris d’une 911 T. Sa reconstruction fut alors définitivement achevée en 2015 par son propriétaire actuel, avec la complicité des équipes de Porsche.

Rendez-vous le 14 août prochain pour découvrir le montant final de l’enchère, qui pourrait alors peut-être dépasser les cinq millions d’euros.