Voitures anciennes et zones de basses émissions : difficile cohabitation

18 сентября 2020 - gocar

Voitures anciennes et zones de basses émissions : difficile cohabitation

Vous avez une voiture ancienne et vous souhaitez en profiter le week-end ? Très bien, sauf que les règles de circulation sont de plus en plus restrictives, même pour les oldtimers. Faisons le point.

Les sorties en solo ou en club sont de plus en plus compliquées pour les propriétaires ou amateurs de voitures anciennes. En effet, depuis la mise en place de zones de basses émissions, des restrictions de circulation s'appliquent aussi à ces automobiles pourtant historiques et qui ne parcourent pas beaucoup de kilomètres chaque année. Faisons le point sur ce qui est aujourd'hui permis ou interdit dans les différentes zones affectées par ces LEZ.

Bruxelles
Une zone basse émission existe depuis 2018 à Bruxelles. Les véhicules qui possèdent la plaque d'immatriculation belge « O » (conformément l'article 4, §2, de l'arrêté ministériel du 23 juillet 2001 relatif à l'immatriculation de véhicules) et qui ont plus de 30 ans peuvent circuler librement sur le territoire de la région Bruxelloise. Les autres doivent en revanche payer.
Détails sur http://lez.brussels/

Anvers
Les véhicules ancêtres doivent payer une taxe pour accéder à la zone basse émission anversoise. Cette taxe coûte 35 € et autorise un maximum de 8 passages sur l'année. Moyennant une autorisation spéciale, les véhicules de plus de 40 ans peuvent obtenir un tarif d'accès réduit et il ne sont pas soumis à une restriction au niveau du nombre de passages annuels. Notez bien que seul l'âge de la voiture compte. Une autorisation d'entrée moyennant paiement peut être obtenue pour un jour, une semaine, un mois, trois mois, six mois ou un an.
Tous les détails sur https://www.slimnaarantwerpen.be/fr/LEZ

Gand
Depuis le 1er janvier 2020, le centre-ville de Gand (la zone située à l'intérieur du ring R40) est devenu une zone de basses émissions (ou LEZ /Low Emission Zone). La ville de Gand permet toutefois l'accès aux véhicules oldtimers de plus de 40 ans. Et ici, il ne faut pas nécessairement de plaque « o », seul l'âge compte. Si votre voiture a moins de 40 ans, il faudra alors acheter un pass pour la journée. L'achat d'un pass est autorisé jusqu'à 8 fois par an.
Tous les détails sur https://stad.gent/fr

En Wallonie
Depuis le 1er janvier 2020, la circulation peut être potentiellement restreinte pour les véhicules les plus polluants au sein de zones basses émissions qui sont du reste laissées à la libre appréciation du gouvernement wallon. Ce qui signifie qu'en cas de pic de pollution, c'est même toute la région qui peut être déclarée en LEZ. Il n'y a donc pas encore de règle appliquée, mais dès le 1er janvier 2023, des restrictions sur l'ensemble de la Région wallonne entreront en vigueur. Des exceptions à l'interdiction de circulation sont directement prévues au sein de ce décret (art. 3 §1). Pour éviter la fracture sociale, certains véhicules pourront malgré tout continuer à circuler sans restriction, mais à condition qu'ils parcourent moins de 3000 km par an.
Tous les détails sur https://www.walloniebassesemissions.be/fr/

Notons que les villes de Malines, Willebroek et Louvain avaient envisagé la mise en place de zones de basses émissions, mais qu'elles se sont ravisées en l'absence de règles claires et transparentes applicables à tout le monde.