Porsche 550 Spyder : les miracles existent encore

il y a 5 mois, 3 semaines - 11 Août 2022, gocar
Porsche 550 Spyder
Porsche 550 Spyder
La maison Gooding & Co proposera en septembre prochain aux enchères une découverte incroyable : il s’agit d’une Porsche 550 Spyder de 1956 qui dormait dans un garage… depuis la fin des années 80 !

Trouver une voiture ancienne enfermée dans un garage depuis de nombreuses années est déjà enthousiasmant. Mais tomber nez à nez avec une Porsche 550 Spyder en état d’origine a de quoi rendre tout amateur complètement fou. C’est ce qui a dû arriver à des experts de Gooding & Co lorqu’ils ont découvert cette voiture de 1956 dans un atelier quelque part en Grande-Bretagne.

Portant le numéro de châssis 550-0079, cette Porsche a été construite à la fin de 1955, avec une carrosserie en aluminium peinte en rouge et un intérieur beige. Équipée à l’origine d’un moteur 4 cylindres à plat à quatre cames et d’une boîte-pont à quatre vitesses, la 550 Spyder a été officiellement achevée le 2 février 1956.

Modernisée
Aux mains d’un propriétaire suisse, la voiture participe à plusieurs courses de côtes en Suisse et en France, entre autres. La Porsche change de propriétaire en 1958 et elle disparaît des radars jusqu’en 1973 où elle est acquise par un amateur allemand. La carrosserie de la voiture est modernisée en prenant les traits de la RS 60, elle est peinte en couleur argent et son moteur est modifié pour plus de puissance. On sait qu’elle est régulièrement inscrite à des événements rassemblant des voitures anciennes et en 1982, elle chance une nouvelle fois de propriétaire et est acquise par un collectionneur britannique. La 550 roule encore lors de manifestations internationales, puis est stockée dans un garage à partir de 1989 jusqu’il y a peu.

24H du Mans
Aujourd’hui, la Porsche est en très bon état d’origine et semble intouchée depuis une quarantaine d’années. Son moteur 1 680 cm3 type 547/2, a été identifié et il s’avère qu’il a été dans un premier temps monté sur le châssis 718-046, une RS 60 d’usine qui a couru aux 24 Heures du Mans en 1961. Le bloc contient des composants internes mais ses carburateurs et ses couvercles d’arbre à cames manquent à l’appel, tout comme le réservoir de carburant et les planchers intérieurs.

Malgré ses manquements et sa carrosserie qui n’est pas d’origine, cette Porsche qui nécessite une reconstruction complète (et très onéreuse) est estimée entre 1,49 et 2,09 millions d’euros ! La vente aux enchères aura lieu le 3 septembre 2022.

Soutenons l'Ukraine